L'éthique du radioamateur

Voici les règles qui prévalent en matière de radioamateurisme.

 
Le radioamateur est ...
  • PRÉVENANT. Il n’opérera jamais sciemment de façon à diminuer le plaisir d'autrui.
  • FIDÈLE. Il offre sa loyauté, son encouragement et son appui à d'autres radioamateurs, aux radio-clubs locaux, à ’association nationale membre de l’IARU, par laquelle le radioamateurisme est représenté au plan tant national qu’international.
  • PROGRESSISTE. Sa station suivra de près l’évolution de la science et de la technique. Elle est bien construite et fficace. Sa pratique opératoire est au-dessus de tout reproche.
  • AMICAL. A la demande il réduira sa vitesse de télégraphie ; il donnera de bons conseils aux débutants et les assistera de son mieux ; il apportera sa coopération et sa considération pour les intérêts des autres. Ce sont là quelques marques de l'esprit radioamateur.
  • ÉQUILIBRÉ. Le radioamateurisme est un passe-temps, n'interférant jamais avec les devoirs envers la famille, le travail, l'école ou la communauté.
  • PATRIOTIQUE. Sa station ainsi que ses qualifications seront toujours prêtes à servir le pays et la communauté.
- adapté du code de l'amateur, écrit par Paul M. Segal, W9EEA (1928).
 

Sources et références

[1] L’éthique et les Procédures opérationnelles du radioamateur